Les Iles - Passeggiate - Randonner hors des sentiers battus

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Les Iles

Nos randonnées
En abordant l'île de Lipari à l'automne 1835, Alexandre Dumas père se souvient du récit d'Homère décrivant Ulysse reçu par le dieu Éole après avoir échappé à Polyphème.
"Ce ne fut pas assez pour Éole de bien recevoir Ulysse et de le festoyer dignement tout le temps que lui et ses compagnons restèrent à Lipari ; au moment du départ, il lui fit encore cadeau de quatre outres où étaient enfermés les principaux vents : Eurus, Auster et Aquilon. Zéphyr seul était resté en liberté et avait reçu de son souverain l'ordre de pousser heureusement le roi fugitif vers Ithaque...
 
Malheureusement, l'équipage du vaisseau que montait Ulysse eut la curiosité de voir ce que renfermaient ces outres si bien enflées, et un beau jour il les ouvrit. Les trois vents, d'autant plus joyeux d'être libres que depuis quelque temps déjà ils étaient enfermés dans leurs outres, s'élancèrent d'un seul coup d'aile dans les cieux, où ils exécutèrent par manière de récréation une telle tempête, que tous les vaisseaux d'Ulysse furent brisés, et qu'il s'échappa seul sur une planche."
 
Trois randonnées sont proposées dans les îles : 

LES ÎLES ÉOLIENNES
Dix îles composent l'archipel des Éoliennes situé en mer Tyrrhénienne, dont seulement sept sont habitées: Lipari, la plus grande, Salina, Vulcano, Alicudi, la plus petite, Filicudi, Panarea et Stromboli. Vous découvrirez des paysages splendides faits de falaises entrecoupées de criques, parfois très profondes, des volcans encore en activité produisant des sources chaudes et des fumerolles. L'obsidienne fut longtemps une ressource naturelle très prisée et exportée sur tout le pourtour méditerranéen. 

LES ÎLES ÉGADES
Situé à moins de 25 km de la côte ouest de la Sicile, l'archipel des Égades comprend trois îles : Favignana, Levanzo et Marettimo. Favignana, la plus grande et la plus peuplée, est couverte de pâturages à l'est contrastant avec un paysage escarpé et aride à l'ouest. Levanzo, la plus petite, est la plus sauvage. Sa côte rocheuse abrite des grottes occupées au paléolithique et borde un vaste plateau cultivé. Marettimo, île dolomitique, offre des paysages escarpés, montagneux et variés, faits de pics et de grottes calcaires. On y trouve une flore méditerranéenne très riche et des espèces végétales rares. 

L'ÎLE DE PANTELLERIA
Au large des côtes siciliennes, plus proche de la Tunisie que de la Sicile, Pantelleria, la "fille du vent", est une île à part parmi celles rattachées à la Sicile. Malgré son éloignement des côtes africaines et siciliennes, elle fut occupée dès la préhistoire, et beaucoup plus tard, durant l'Antiquité, par les Phéniciens, les Grecs et les Arabes, puis par les Normands au Moyen Âge. Tous ces peuples y ont laissé de nombreuses traces tant matérielles que culturelles. Deux facteurs majeurs ont fortement contraint ces populations à innover en matière d'habitation et d'agriculture : l'exposition constante au vent et le manque d'eau de source terrestre. Les maisons sont conçues pour permettre leur régulation thermique et le recueil des eaux de pluie, et les plantations sont protégées par des murs en pierre sèche. De nombreux sentiers parcourent cette île rocheuse au littoral escarpé et accidenté, en surplomb sur la mer, abritant des petites criques. Parmi les ressources locales, vous découvrirez l'artisanat, les câpriers et le fameux vin de dessert passito.  

> Agenda des randonnées en Italie 2018                                                                                                                        


 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu