Le Salento - Passeggiate - Randonner hors des sentiers battus

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Le Salento

Nos randonnées
Impressions des premiers randonneurs venus dans le Salento avec Naturaliter en avril 2015
"Entre un ciel en perpétuel mouvement où les nuages poursuivent les rayons du soleil et une mer tout en nuances azurées, allant de la transparence au vert brillant et intense, le Salento. Terre antique qui se laisse découvrir dans ses replis les plus secrets et inimaginables. Presque un voyage au centre de la terre, de l’histoire et de la culture de l’humanité. Une humanité riche, passionnée et orgueilleuse de ses origines lointaines et parfois un peu mystérieuses. La nature s'y exprime généreusement, riche en couleurs vives et intenses. L'olivier au tronc tourmenté par les siècles y règne en maître. Autant en surface qu’en profondeur, l'Homme y a laissé de nombreuses traces indélébiles de son intelligence et de sa créativité. Traverser le Salento, c'est comme contempler la partie émergée d’un iceberg dont la beauté cachée serait à découvrir !"
 
Entre Occident et Orient 
Dans l’Énéide de Virgile, Enée est contraint par les dieux d'abandonner Troie en flammes. Après diverses pérégrinations, il aborde la côte du Salento avec ses compagnons. Denys d’Halicarnasse, historien et critique grec actif à Rome au 1er siècle avant J.-C., rapporte aussi cet épisode dans son livre Les Antiquités romaines.
Le Salento (Salentu en dialecte) constitue l'extrémité sud-est de la région des Pouilles. Décrit comme étant le "talon de la botte italienne", il englobe la totalité de la province de Lecce, une grande partie de la province de Brindisi (Brindes en ancien français) et une partie de la province de Tarente. Bordée par la mer Ionienne à l'ouest et l'Adriatique à l'est, à 72 miles de l'Albanie, la péninsule est aussi connue sous le nom de Terre d'OtranteLecce, sa principale ville, regorge de trésors architecturaux baroques laïques et religieux. Dans une moindre mesure, ce style se retrouve dans la plupart des villages de la région, surtout à Galatina, Galatone, Nardò, Otrante et Gallipoli.
 
Sur les traces d'Enée
L'itinéraire que nous vous proposons vous amène au cœur du Parc naturel régional Costa di Otranto-Santa maria di Leuca e Bosco di Tricase qui recèle un patrimoine architectonique, culturel et environnemental exceptionnel. La géomorphologie offre des paysages "à couper le souffle" faits de falaises constituées essentiellement de roches calcaires très anciennes contenant de nombreux fossiles et de terres rouges riches en minéraux de fer. Le parcours est très varié : un sentier en surplomb sur la mer côtoie des sentiers typiques délimités par des murets en pierre sèche, dits chemins du sel, des canaux perpendiculaires au littoral et, plus à l'intérieur des terres, des drailles (larges chemins empruntés par les troupeaux de bêtes). L’habitat naturel est particulièrement développé avec une incroyable concentration d’espèces végétales endémiques d’une rare beauté. Le sentier qui va d’Otranto à Santa Maria di Leuca est ponctué de tours de guet datant du XVIème siècle et de phares côtiers. L'architecture rupestre et les cultures agraires traditionnelles bâtissent un paysage côtier des plus impressionnants. Les oliveraies en terrasses couvrent la majeure partie de la surface agricole intérieure du parc. Le labyrinthe de murets en pierre sèche esquisse un paysage graphique de pierres et de roches calcaires. Ce territoire a été occupé dès l’âge préhistorique en raison de la multiplicité des grottes marines qui servaient d’abris : les grottes Zinzulusa et Romanelli à Castro, la grotte des Prazziche à Marina di Novaglie et la grotte des Cervi à Porto Badisco, un lieu de culte préhistorique unique en Europe pour ses pictogrammes néolithiques. Plus près de nous sur le plan historique, les pajare, maisons typiques de la région en forme de pyramide, les fermes fortifiées ou masserie et les tours parsèment le paysage, ainsi que des villas nobiliaires dénotant l’importance stratégique de cette région située au carrefour de civilisations diverses. Nous marcherons sur les traces d’Enée en suivant un itinéraire à la fois naturaliste et culturel qui nous permettra de découvrir une terre de soleil, de mer et de vent, de rochers côtiers imposants, de paysages agraires avec ses masserie et ses oliviers pluriséculaires.

> Agenda des randonnées en Italie 2018                                                                                                            


 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu